Image Charles Rosier

Charles Rosier

Le management d'entreprise

Charles Rosier (lien site web) concourt concrètement au lancement des jeunes artistes avec My Major Company, plateforme leader dans le crowfunding. Le financier s'implique dans la défense de toutes les formes de culture en plus de son activité professionnelle. Charles Rosier a pris part à la pré-production de "Golden Door", long-métrage qui a obtenu le Lion d’Argent à La Mostra de Venise en 2006.

Charles Rosier effectue ses premiers pas dans l'univers de l'investissement financier

La banque Lehman Brothers fait travailler Charles Rosier pendant un an. S'alliant avec UBS pour se transformer en UBS Warburg, la société SCB Warburg l'embauche à la fin de la décennie 1990. Durant plusieurs années, le banquier est responsable des clients français et québécois pour la SBC Warburg. Chargé des domaines des produits dérivés et des capitaux de la banque américaine Goldman Sachs, Charles Rosier y travaille dans le Groupe Financement.

Charles Rosier s'engage avec MPOWERD

Une lampe solaire se révèle sans danger et propre, il s'agit d'une option qui cadre parfaitement avec la défense de l'environnement telle que la conçoit Charles Rosier. Charles Rosier procure aux populations démunies une solution respectueuse de l'environnement à travers son soutien à l'initiative de lampe Luci. Se servant d'une source énergétique renouvelable pour donner de la lumière à des personnes reculées, la lampe solaire offre plusieurs avantages.

Un engagement pour l'environnement

La protection de la nature représente un sujet auquel Charles Rosier est particulièrement sensible. Membre du comité consultatif de Naturerights, il s'investit dans une organisation internationale luttant pour la préservation des droits de la nature. En valorisant les process Innoveox, il encourage une démarche non polluante pour la planète. Innoveox, une entreprise française experte dans le traitement des effluents venus de l'industrie est appuyée par Charles Rosier.